L’Inventaire des zones humides du Sud-Isère

Dès les années 1980, Drac Nature réalisait les premiers inventaires des zones humides de la Matheysine et a continué par la suite à alimenter ces données en contribuant notamment à l’inventaire des zones humides de l’Isère réalisé entre 2006 et 2012 par le CEN Isère.

Ces données qui font référence, ont servi à l’élaboration des documents utilisés pour définir les orientations du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) Drac Romanche et pour la mise en oeuvre des outils de préservation et de gestion des zones humides du territoire (Arrêtés de biotope et Espace Naturel Sensible).

Toutefois, si les zones humides de grande dimension (plusieurs hectares) sont désormais bien identifiées, de plus petites zones humides (souvent de moins de 1 hectare), ne sont pas encore prises en compte dans l’inventaire (plus difficile à localiser du fait de leur petite taille). Ces petites zones humides jouent pourtant un rôle souvent très important pour la ressource locale en eau
et peuvent abriter des habitats ou des espèces d’intérêt communautaire.

Ainsi, dans la continuité du travail que l’association mène depuis 40 ans en faveur des zones humides,  Drac Nature va réaliser en 2019, avec le soutien du Département, l’actualisation de l’inventaire des zones humides du Sud-Isère en réalisant des prospections de terrain et en complétant la cartographie actuelle pour permettre leur prise en compte dans les politiques de gestion et de préservation mise en oeuvre sur le territoire.

Pourquoi protéger les zones humides ?

Les zones humides jouent un rôle essentiel dans le cycle de l’eau. Elles assurent notamment des fonctions de régulation et de stockage de l’eau, d’épuration et abritent un grand nombre de plantes et d’animaux protégés et/ou patrimoniaux.

Autrefois très présentes sur tout le territoire français (surface estimée à 25%),
elles ne représentent aujourd’hui plus que 3 % de la superficie nationale, ces milieux naturels fragiles ont été largement dégradés ou détruits au fil du temps par les activités humaines : on estime à 50 % les pertes durant ces trente dernières années. Viennent s’ajouter aujourd’hui des menaces liées au réchauffement climatique.

Zones humides, zones utiles : agissons !

(vidéo réalisée par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse)

Consulter la cartographie actuelle des zones humides de l’Isère

 

Télécharger la plaquette « Matacena, un plateau humide » éditée par Drac Nature en 2012